Messieurs les Adjoints au Maire ;

Mesdames et Messieurs les Adjoints au Maire, Chefs d’Arrondissement;

Messieurs les Présidents des Commissions Permanentes du Conseil Municipal ;

Mesdames et Messieurs les distingués Conseillers Municipaux ;

Monsieur l’Inspecteur Général des Services Municipaux ;

Monsieur le Directeur de Cabinet ;

Madame le Secrétaire Général ;

Madame le Secrétaire Général Adjoint ;

Madame et Messieurs les Membres du Cabinet ;

Madame et Messieurs les Directeurs Techniques de la Mairie ;

Madame le Receveur Percepteur ;

Mesdames et Messieurs,

Nous voici à la dernière Session Ordinaire du Conseil Municipal de Cotonou pour le compte de l’année 2019. Je voudrais donc vous souhaiter la bienvenue et vous remercier tous pour votre présence dans cette Salle de délibération du Conseil Municipal. Votre présence à nos différents rendez-vous témoigne de l’importance que vous accordez au fonctionnement régulier des organes communaux et plus particulièrement des Sessions du Conseil Municipal. En tant que 1er Responsable de la Commune, je voudrais, du fond de mon cœur, vous le reconnaître et vous prier d’accepter, ici et maintenant, l’expression de ma sincère et profonde gratitude pour votre accompagnement de qualité. Je n’ignore pas combien vos conseils multiformes ainsi que vos critiques constructives nous ont permis d’améliorer cette année notre performance comparativement aux résultats des années antérieures.

Je voudrais aussi remercier tout particulièrement l’Autorité de Tutelle, le Préfet des Départements de l’Atlantique et du Littoral M. Jean Claude CODJIA pour son appui-conseil permanent.

Distingués Conseillers;
Mesdames et Messieurs,

Cette session s’ouvre dans un contexte national marqué par la réforme constitutionnelle qui a abouti le 1er Novembre dernier à la révision de la Constitution du 11 Décembre 1990, suivie de la modification d’un certain nombre de textes législatifs dans une dynamique de renforcement du système partisan dans notre pays. Nous espérons que dans cette même démarche, nos honorables députés se pencheront très prochainement sur la relecture des textes de loi régissant la décentralisation et le vote dune loi particulière portant code des marchés publics et délégation de services propres aux collectivités locales. Comme vous pouvez vous en douter, les textes actuels en l’état ne nous permettent pas toujours de résoudre en temps réel les préoccupations urgentes de nos concitoyens.

Cette période est aussi caractérisée par la disparition d’éminentes personnalités ayant marqué l’histoire politique de notre pays. Je voudrais donc rendre hommage à la mémoire du Professeur Albert TEVROEDJRE, du Docteur Basile ADJOU-MOUMOUNI et de l’Honorable Ismaël TIDJANI SERPOS qui nous ont quitté dans le courant de ce mois. Au nom du Conseil Municipal et en mon personnel, j’exprime toutes nos condoléances, aux différentes familles éplorées.

Distingués Conseillers;
Mesdames et Messieurs,

La 4ème Session Ordinaire, communément appelée session budgétaire, l’une des plus importantes sinon la plus importante de l’année, permettra à la Municipalité de Cotonou de se doter dun outil essentiel de travail: son budget 2020 qui n’est rien d’autre qu’une prévision des recettes et des dépenses. Elle sera sans nul doute, un moment de débats passionnants avec parfois, des convictions antagonistes dont le but est de parvenir à une affectation plus ou moins équitable des ressources au profit de l’ensemble de nos populations. Elle sera aussi, l’occasion de nous mettre en face de nos responsabilités en tant que mandataires de cette population dont les besoins sont immenses et légitimes.

Il me plait de rappeler à votre aimable attention que l’élaboration du projet de budget 2020 a été précédée par la tenue de plusieurs ateliers dans nos différents quartiers pour recueillir les besoins prioritaires des populations. Nous avons aussi organisé une rencontre sur les débats d’orientations budgétaires avec la participation des Organisations de la Société Civile. C’est pour vous dire que nous sommes restés effectivement dans une démarche participative qui a consisté à prendre réellement en compte les préoccupations des forces vives de la commune.

Le budget Exercice 2020 est donc un budget réaliste, qui tient compte de nos engagements et des projets prioritaires de la Ville. Il traduit une certaine objectivité et la sincérité requise pour l’établissement des budgets communaux. Il nous permettra d’assurer le fonctionnement régulier des organes municipaux, l’amélioration des conditions de travail des élus et du personnel et l’amélioration des conditions de vie de nos populations.

Le projet de budget qui sera soumis au cours des présentes assises à notre appréciation, amendement et adoption est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de Dix Sept Milliards Neuf Cent Quinze Millions Soixante Quinze Mille Trois Cent Douze (17 915 075 321) Francs CFA. Comparativement au budget primitif de l’année 2019, le présent budget connaît une progression de Sept Cent Douze Millions huit Cent Quatre Vingt Dix Neuf Mille Cent Quatre Vingt Dix (712 899 190) Francs CFA soit un taux d’accroissement de 4,14%.

Il a été conçu à partir du Plan Annuel d’Investissement (PAI) de la Commune pour l’année 2020 qui n’est que la tranche annuelle de notre PDC 2ème Génération.

C’est le lieu de féliciter franchement et au nom du Conseil Municipal tous ceux qui ont contribué à son élaboration. Que toutes ces personnes trouvent ici, l’expression de ma sincère reconnaissance.

En dehors de l’examen du budget, d’autres dossiers porteurs d’espoir, seront abordés, pour le bien-être de notre communauté. Il s’agit d’une dizaine de dossiers inscrits à l’ordre du jour de cette session dont je voudrais énumérer ici quelques uns: la Présentation de mon Rapport Trimestriel d’activités et ceux des Commissions Permanentes du Conseil Municipal; la mise à disposition du siège du 3ème Arrondissement pour abriter le Projet de construction de la maternité et du site pour le projet de construction d’une bibliothèque municipale; la validation de l’étude économique du complexe sportif d’Akogbato suivie de l’autorisation de signature de convention. En dehors de ces différents points énumérés, plusieurs autres communications ainsi que nos points de divers viendront meubler nos travaux.

La présente session présage donc, au regard des dossiers très importants inscrits à l’ordre du jour, d’une session qui sera, bien entendu, laborieuse et productive.

Distingués Conseillers;
Mesdames et Messieurs,

Malgré le contexte socio-économique difficile, nous travaillons sans ménager nos efforts avec l’appui des services techniques pour satisfaire nos administrés. Vous aurez constaté par vous-même, qu’en appui aux travaux du Projet asphaltage, la Ville a entrepris depuis quelques jours des travaux de réfection de certaines voies pavées qui présentent une dégradation avancée. Les travaux de remplacement de 6470 dallettes à travers tous les Arrondissements vont démarrer dans les tout prochains jours. Nos efforts ont aussi abouti à la construction de nouveaux sièges pour les 1er et 3ème Arrondissements de la Ville.

Beaucoup d’autres travaux ont été réalisés cette année sans oublier, le chantier majeur pour lequel nous nous sommes personnellement battus et dont l’achèvement dans le délai requis nous tient fortement à cœur. Il s’agit du projet de construction de «32 modules » de salles de classe dont les travaux ont été lancés le Mercredi 30 Octobre dernier. Je reviendrai plus amplement sur ces différentes réalisations dans la présentation de mon rapport d’activités. La concrétisation de tous ces projets n’aurait été possible sans l’esprit de cohésion, de consensus et d’abnégation de tous les conseillers, toutes tendances politiques confondues. Mon souhait est que cet esprit constructif et bienveillant perdure jusqu’au terme de notre mandat.

Malgré tous ces efforts de rendre notre Ville plus belle, plus attrayante et plus fonctionnelle, Cotonou a encore d’énormes défis à relever. Nous estimons néanmoins avoir suffisamment déblayé le terrain, grâce aux reformes que nous avons engagées, pour permettre à la prochaine équipe qui va s’installer dans quelques mois à l’issue des élections municipales de 2020, de travailler avec plus d’aisance.

Distingués Conseillers;
Mesdames et Messieurs,

Avant de mettre un terme à mes propos, je voudrais vous réitérer, mes sentiments de grande considération et de profonde reconnaissance. Je voudrais pouvoir espérer en chacun de nous, plus de vigueur afin de mieux nous atteler à la tâche qui nous incombe au cours de cette session budgétaire, avec un esprit de sacrifice et de responsabilité. Je nous appelle donc à continuer par faire inlassablement preuve d’esprit patriotique et à rester attachés aux aspirations profondes de nos populations. Unissons davantage nos efforts et soyons toujours constructifs pour faire de notre rêve pour Cotonou, une réalité tangible et bénéfique pour nous tous. Pour l’édification de notre cité, aucune idée ne serait de trop, aucune réflexion ne serait inutile, aucun effort ne serait superflu, aucune ressource ne doit être négligée. Je rêve avec vous de voir Cotonou, que nous avons en commun, comme une Ville qui force davantage l’admiration. Pour cela, nous devons nous lever pour le peu de temps qui nous reste à passer ensemble ici avant la fin de notre mandat, pour relever les grands défis qui chaque jour, s’imposent à nous.

Distingués Conseillers;
Mesdames et Messieurs,

C’est sur cette note d’espérance, convaincu que demain sera meilleur, que je déclare ouverte la 4ème et dernière session ordinaire obligatoire du Conseil Municipal de Cotonou pour l’année 2019.

Plein succès à nos travaux!
Vive la Municipalité de Cotonou !
Pour que le Bénin se porte mieux!
Je vous remercie.

Partager l'article